Cépage – Le Pinot Noir

Pinot Noir - Histoire du cépage

A l’origine des plus grands vins de Bourgogne, le Pinot Noir est originaire de cette région.

Ce cépage très ancien est un descendant direct des vignes forestières sauvages présentes avant l’ère Gallo-Romaine. Ce sont les romains qui auraient sélectionné, cultivé et exporté les premiers pieds de ce cépage.

Les premières mentions écrites de Pinot Noir ou Plant-fin apparaissent en 1375.

Le Pinot Noir est le père d’autres célèbres cépages bourguignons comme le Chardonnay, l’Aligoté et le Gamay.

Un raisin particulier

Anatomiquement, les grappes de Pinot Noir sont petites et compactes.

Le grain du Pinot Noir possède une peau fine, teintée de reflets noirs bleutés ou violets foncés.

Le grain du Pinot Noir, très sucré, produit un jus incolore. C’est la méthode de vinification, en laissant le jus macérer en cuve avec la peau qui permet d’obtenir sa jolie teinte rouge.

Vinifié sans macération de la peau, le jus du Pinot Noir permet de faire du vin blanc ou des crémants de Bourgogne, nommés Blanc de noir.

Un cépage nourri de sa terre

Il arrive fréquemment que la mention Pinot Noir ne soit pas mentionnée sur la bouteille, au profit du lieu de production.

En effet, le Pinot Noir est un raisin riche qui se nourri de la terre où il est cultivé, offrant des arômes totalement différents d’une parcelle à une autre. Le Pinot Noir pourra être élégant et délicat ou au contraire dense et charnu.

Toutefois, on retrouve tout de même quelques caractéristiques communes sur l’ensemble des vins de Bourgogne produits à base de Pinot Noir :

La robe : Intense dans sa jeunesse, le Pinot Noir revêt un rubis vif et brillant pouvant tirer sur le rouge aux reflets violets. Le temps passant, la robe du Pinot Noir deviendra plus pâle, rappelant parfois la brique.

Dégustation de vin - le nez

Au nez : Dans sa jeunesse, le Pinot Noir développera une diversité d’arômes riches, allant des fruits rouges frais comme la cerise ou le cassis avec des notes épicées de cannelle, poivre voir café ou fumé (arômes empyreumatiques, terme œnologique pour définir les arômes « brûlés »).

En vieillissant, les fruits frais se transformeront en arômes de fruits confits. Le vin développera alors de nouveaux arômes de sous-bois comme les champignons, s’accompagnant de notes animales telles que le cuir.

En bouche : Plutôt ronds et aux tanins affirmés mais délicats, le Pinot Noir produit des vins qui s’assoupliront avec le temps. L’acidité sera plus ou moins marquée en fonction des millésimes mais en Bourgogne, le Pinot Noir conserve une certaine fraîcheur. Les vins de Bourgognes issus de Pinot Noir pourront être plus ou moins complexes en fonction de leur appellation.

Découvrez les autres cépages des Coteaux Bourguignons

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *